Previous Next

Cartes de fuite et d'évasion

Pendant les mois et les années ou les Alliés se sont préparés a l'invasion de l'Europe continentale, de lourds combats ont eu lieu dans le ciel. Les pilotes de chasse et de bombardiers s'en prenaient a l'industrie allemande et diluaient lentement mais inexorablement la force de la puissante Luftwaffe. Cependant, une campagne aérienne au-dessus du territoire contrôlé par l'ennemi impliquait la perte d'avions et d'hommes. Environ un tiers des aviateurs des avions abattus ont réussi a sauter de leurs avions paralysés, espérant que leurs parachutes n'avaient pas été endommagés au cours du combat.

Heureusement pour eux, une partie de l'action s'est déroulée au-dessus des terres occupées de l'Europe ou les aviateurs pouvaient raisonnablement compter sur l'aide du mouvement local de résistance anti-allemande. Néanmoins, les Allemands ont appréhendé un grand nombre de ces aviateurs et les ont emmenés dans de nombreux camps de prisonniers de guerre situés a travers les terres occupées ou annexées par l'Allemagne nazie. Que les aviateurs veuillent éviter d'etre faits prisonniers ou s'échapper d'un camp de prisonniers de guerre, ils avaient besoin de cartes pour les aider a trouver leur chemin vers l'une des cellules de résistance ou vers un pays neutre, et enfin vers la Grande-Bretagne.

Mais comment fournir a une personne une carte portable, durable mais aussi facile a dissimuler ? La réponse a été trouvée par les services de renseignement britanniques (MI-9), qui ont commencé a imprimer des cartes basiques des zones concernées sur des morceaux de soie, de tissu ou de papier de riz. Contrairement au papier ordinaire, ces matériaux résistent aux dégâts des eaux, sont faciles a plier et, lorsqu'ils sont cachés sur une personne, sont a peine détectables lors d'une fouille occasionnelle. Tres vite, des cartes en soie ont été remises aux aviateurs avant les missions. Le MI-9 britannique et – apres que les États-Unis aient rejoint la guerre – le MIS-X américain, ont développé des moyens ingénieux pour faire passer clandestinement des cartes en soie dans les camps de prisonniers de guerre afin de faciliter les tentatives d'évasion.

Différents types de cartes ont été créés. Certaines montraient toute la zone au-dessus de laquelle se déroulait une mission aérienne, afin qu'un aviateur, ayant atterri en parachute, puisse vérifier les panneaux indicateurs et les noms de lieux locaux, identifier sa position et déterminer ses prochaines étapes. D'autres représentaient les zones entourant les camps de prisonniers de guerre, et étaient essentielles pour planifier une tentative d'évasion. D'autres encore étaient plus spécialisés, montrant des plans de villes ou de ports maritimes qui servaient a cacher ou a faire passer clandestinement des prisonniers évadés.

Une de ces cartes, imprimée sur du papier de riz, a trouvé son chemin jusqu'a notre fondation. Elle a été offerte par Marek Łazarz, directeur du Musée des camps de prisonniers de guerre a Żagań, le site du fameux Stalag Luft 3 Sagan.  Cette carte montre toute la côte nord-ouest de l'Europe occupée, et elle avait sans aucun doute été remise aux aviateurs participant a la campagne de bombardement. La carte a été trouvée en 2011 lors de travaux de nettoyage dans un des secteurs de l'ancien camp. Son état témoigne vraiment de la qualité des cartes d'évasion produites pendant la guerre. Meme apres plus de 70 ans dans une boîte métallique, enterrée dans le sol, la carte semble presque intacte.

Les services de renseignement alliés ont également produit des cartes montrant les environs de l'Oflag 64, et qui s'étendaient jusqu'a Bydgoszcz, la grande ville la plus proche. Une telle carte serait un grand ajout a nos collections mais, malheureusement, jusqu'a présent, nos tentatives d'obtenir l'une d'entre elles se sont avérées vaines. Nous savons également qu'il existe au moins une carte conservée qui a appartenu a l'un des prisonniers de guerres de l'Oflag 64. Mais chut pour l'instant, ce sera une grande nouvelle pour notre communauté :)

Pour en savoir plus (ou peut-etre tout ce qu'il y a a apprendre) sur les cartes d'évasion, consultez le site web spécialisé: escape-maps.com (site en anglais).  

Vous y trouverez également la carte mentionnée de la région de Szubin:
escape-maps.com/escape_maps/wwii_us_tissue_szubin.htm